Now Reading
Rihanna arbore une coiffure typiquement “Betsimisaraka” dans le dernier numéro du VOGUE

Rihanna arbore une coiffure typiquement “Betsimisaraka” dans le dernier numéro du VOGUE

News du jour ! La belle Rihanna (Riri pour les intimes) est une artiste reconnue mondialement pour sa musique aux multiples inspirations, ainsi que pour son statut de business woman dans l’industrie du luxe. Du haut de ses 32 ans, elle est la première femme noire à avoir lancé une Maison de mode au sein du groupe LVMH.

Pour son numéro de Mai 2020, le prestigieux VOGUE British a sollicité la jolie barbadienne pour la mettre en couverture du magazine.

Les photos, photographiées par Steven Klein, viennent d’être dévoilées. Sur la couverture, la chanteuse pose dans un costume Burberry blanc et d’une veste Margiela. Sur la tête, un foulard, pas n’importe lequel, c’est un durag !

Une première dans l’histoire du magazine UK, puisque cet accessoire – loin d’être anodin – n’est jamais apparu en couverture depuis les 104 ans d’existence du Vogue British. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, le durag date du XIXe siècle, à l’époque de l’esclavage. Certains racontent qu’il a été utilisé pour permettre aux femmes de s’attacher les cheveux. Ce n’est pas certain. « [Son] but ultime […], lorsqu’il a été conçu pour la première fois, n’était ni le choix ni la fonctionnalité. Il a été imposé comme une méthode pour supprimer la beauté des femmes noires et distinguer leur statut inférieur d’ouvrières », indique Vogue.

C’est un véritable souffle afro-américain qui déferle dans ce nouveau numéro du Vogue British. Une ode à la richesse et à la beauté d’Afrique. Une déclaration d’amour à ses racines ancestrales. On remarque d’ailleurs sur l’une des photos quelque chose d’assez extraordinaire… Sur un des clichés qui nous est dévoilé, nous pouvons voir Riri avec un costume Raf Simons oversize avec une coiffure qui n’est pas sans rappeler celle des Betsimiraka. Un peuple originaire de l’Est de Madagascar. 

Composée de tresses courtes, se terminant par les cheveux en pompon. Nul doute, c’est bien-là une technique de coiffure traditionnelle de la tribu des “Betsimisaraka”. D’ailleurs nous avons déjà vu Denise, la reine du Rnb malgache, coiffée de la même manière, étant Betsimisaraka.

See Also


Paris Fashion Week : L’Afrique enfin représenté dans les défilés Haute Couture

Cette coiffure met en lumière les techniques des femmes africaines pour révéler leur beauté et leur féminité. Elle a aussi su traverser le temps et les frontières jusqu’aux Etat-Unis dans sa période la plus sombre. Et marquée l’Histoire grâce à Louisa Picquet, une esclave afro-américaine qui après avoir été libérée a eu le courage de raconter et de dénoncer ce qu’elle a subi durant sa vie à travers un livre. C’est donc pour lui rendre hommage que Rihanna l’a ce style capillaire pour ce shooting mode. 

#ViveLafrique

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2010 UMAP. All Rights Reserved.

Scroll To Top