Now Reading
Quand Chanel cultive la beauté à Madagascar

Quand Chanel cultive la beauté à Madagascar

Il y a quelques semaines, je recevais un mail du service presse Chanel. La Maison de Couture de mes rêves, synonyme d’élégance à la française et surtout celle, qui m’a donnée envie de “bosser dans la mode et le luxe”.

Je revois encore très bien le contenu de ce message électronique.
En intitulé, on pouvait lire “CHANEL – INVITATION visite privée et cocktail : LA BEAUTÉ SE CULTIVE”. Rien qu’à la vue des deux premiers mots, je vous avoue que je n’en croyais pas mes yeux. D’une part, parce que j’ai toujours rêvé de participer à un événement CHANEL; et que d’une autre, parce que je travaillais depuis des mois (de Madagascar, et Abidjan), sur un nouvel édito dédié à l’univers de la beauté pour hommes. N’était-ce là qu’une pure coïncidence ou bien un joli clin d’œil du destin ? Le fait est que j’avais bel et bien rendez-vous avec la marque aux deux C entrelacés pour une soirée le 22 septembre 2020.

“La beauté se cultive”,

c’est donc la nouvelle exposition de la Maison Chanel au Jardin des Plantes. Elle se révèle être comme un manifeste de son amour et de son engagement envers la nature et des Hommes qui en prennent soin. Car ce qu’il faut savoir, c’est que derrière les laboratoires à ciel ouvert de Chanel, se cachent, “un peu comme dans la mode”, des petites mains passionnées. Comme à Madagascar avec la vanille Vanilla Planifolia, une orchidée découverte et sélectionnée par la Maison en 1995.

Cinq ans plus tard,

en l’an 2000, elle met en place une plantation sous ombrières pour permettre à ces plantes si spéciales de pousser plus simplement et librement.
Armée de patience, comme seule une véritable passionnée peut en avoir, il aura fallu attendre près de 10 ans pour que la recherche CHANEL réussisse enfin à créer un premier actif issu des gousses vertes.
Dans cette culture minutieuse, l’absence d’abeilles peut anéantir tout le processus. Alors, CHANEL a fait appel aux femmes de la région d’Ambanja, au nord-ouest de l’île, pour polliniser manuellement la fleur de vanille. Poétiquement, on les surnomme “les marieuses”.

À travers cette magnifique exposition, on découvre les engagements écologiques et responsables de la Maison. Avec ses filières végétales, principalement basées à Madagascar, en France et au Costa Rica, Chanel semble réinventer la beauté en la cultivant autrement. Sa formule ? Donner du sens et de la considération, et ce, même à une fleur sans odeur, comme le camélia.
En effet, comme pour rendre hommage à Mademoiselle Gabrielle, l’équipe Chanel imagine pour sa fleur préférée une signature olfactive. Un doux parfum que l’on sent chaque fois que l’on ouvre et applique un produit de la gamme Hydra Beauty.

See Also


La beauté se cultive, c’est une invitation au cœur des jardins de la Maison. Avec une initiation à la véritable connaissance des plantes mêlée à l’excellence et au savoir-faire légendaire Chanel.

La beauté se cultive, du 23 au 27 septembre au Jardin des Plantes.
Entrée libre de 10h à 18H sur inscription
 www.labeautesecultive.chanel.com 
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2010 UMAP. All Rights Reserved.

Scroll To Top