Now Reading
Le défilé poétique Heaven Gaia Heaven Gaia’s romantic show

Le défilé poétique Heaven Gaia Heaven Gaia’s romantic show

Il y avait quelque chose de poétique dans le défilé Heaven Gaia mercredi dernier. Une poésie de l’esthétique orientale au cœur d’un faste à la française, puisque pour son show, la créatrice Xiong Ying a investit la prestigieuse salle Le grand foyer de l’Opéra Garnier.

Plus de 53 silhouettes défilent sur trois thématiques sous- jacentes.

La première, Le Nirvana et la beauté de la méditation. Les deux premiers mannequins portent des pièces réalisées avec de véritables morceaux de porcelaine déstructurés et restructurés. Elles font références aux armures des anciens guerriers chinois. Dans ce premier tableau, on aime le bleu de l’encre de chine qui réveille le blanc du tissu, le côté romantique du fushia et la puissance du rouge.

Vient ensuite le souffle de L’impartialité, qui convoque la beauté de l’équilibre. Cette partie de la collection puise son inspiration dans les palais impériaux et les dynasties. Les silhouettes sont fortes avec des coupes droites et conventionnelles. Le blanc et le noir prédominent avec des touches d’or et broderies pour représenter des dragons ou deux grues qui volent en direction du ciel, signes d’impérialité et de longévité.

Comme pour nous rappeler que la vie est un éternel recommencement, la dernière thématique renvoie à L’amplitude de la nature et sa beauté infinie.

Sur le podium, les mannequins défilent dans des tenues aux coupes beaucoup plus modernes, voire un brin excentriques et dans des tons violets. On retrouve sur presque chaque silhouette des éléments naturels tels que les montagnes de l’Himalaya, des traits qui rappellent les rizières, sans oublier les arbres et les fleurs des jardins royaux.

See Also


Mais parmi tous ces symboles de la Chine, c’est le papillon qui m’aura le plus marqué. Il était partout: sur les vêtements, les accessoires et jusque dans les cheveux, prêt à s’envoler et à répandre l’amour* dans toute l’Europe. Une vision proche du taoïsme.

Mais après tout, que serait la poésie chinoise sans sa sagesse légendaire ?

Photos réalisées avec le Huawei P9 
L’amour* : dans la tradition chinoise, le papillon symbolise l’amour.

Voir toute la collection

There had been poetry during Heaven Gaia’s fashion show last wednesday. A poetry about Eastern aestethic in the middle of a French splendour, since the designer Xiong Ying used for her show the prestigious room “Le grand foyer” of the Opera Garnier.

More than 53 silhouettes parade under three core themes.

The first theme: Nirvana and the beauty of meditation. The first two models wear pieces made with real parts of unstructured and restructured porcelain. They remind us of ancient Chinese warriors’ armours. In this first set, we love the indian ink blue that reveals the white fabric, the romantic side of fushia and the power of red.

Then blows the wind of impartiality which brings the beauty of balance. This part of the collection is inspired by the imperial palaces and dynasties. The silhouettes are strong with wtraight and conventional cuts. White and black predominate with golden parts and embroideries to represent dragons or two cranes flying to the sky as symbols of imperialism and longevity.

As for us to remember that life is an eternal restarting, the last theme refers to the magnitude of nature and its endless beauty.

On the catwalk, the models parade in outfits with more modern cuts, perhaps a little bit excentric, and different shades of purple. On almost every silhouette, we can find natural elements such as the Himalaya mountains, lines that look like rice fields, and also trees and flowers from royal gardens.

But among all those Chinese symbols, the butterfly is what strikes me the most. It was everywhere: on the clothes, the accessories and up to the hair, ready to fly away and spread love across Europe. A perspective like taoism.

But after all, what would be Chinese poetry without its legendary wisdom ?

Pictures made with Huawei P9 

See the entire collection

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2010 UMAP. All Rights Reserved.

Scroll To Top