Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Cette réflexion m’est venue juste après le 6 décembre 2017, date à laquelle s’est tenue le Dîner de Noël Coca-Cola.

Moi qui suis un inconditionnel de ce concept de réunir quelques personnes autour d’une belle table et un repas, je n’allais pas rater ça. Car comme cet été, les rendez-vous de la marque sont des instants de vrai de bonheur partagé  🙂 .

C’est un peu comme comme si tous les invités se connaissaient. On est loin de l’ostentation (parfois épuisante) de la mondanité. Et l’ambiance se prête à la légèreté des bulles rafraîchissantes, à la douceur de la neige des hautes montagnes et à la magie de Noël.  

Mais alors, quelles sont les conditions pour réussir un tel dîner ? Je devrai sans doute poser la question à Laurent Guyot -référence en matière d’organisation d’exception- mais j’ai commencé mon enquête par une analyse.

En tant qu’adepte des jolis dîners et en constante recherche d’idées, de dernières tendances et inspirations possibles pour passer des moments authentiques. Je me devais de faire un point récapitulatif.

Voici donc quelques Secrets du Dîner de Noël Coca-Cola. 

diner_de_noel_coca_cola_paris6

Prenez un restaurant. Pas n’importe lequel : il faut qu’il soit assez grand pour qu’on puisse s’y promenait. Mais pas trop non plus car on n’a pas envie de se perdre de vue.

Ah oui, et idéalement avec une grande terrasse couverte et chauffée svp. “C’est pour faire ressortir l’ambiance hivernale, comme à la montagne, après le ski… voyez-vous ?”.  La Brasserie d’Auteuil ? Oui par exemple !

Pour une touche de fantaisie, faut un ours blanc aussi. Ça c’est cool. Mais non, pas un vrai !

Pour les tables, ne pas hésiter à faire simple, quitte à flirter avec le rustique.

Côté déco, on fait pareil : quelques photos, des cloches de verres enguirlandées et des bougies pour rappeler les constellations électriques suspendues à nos têtes.

Pensez aussi à un stand où l’on peut venir faire imprimer son nom sur des minis bouteilles Coca-Cola ! Vous savez, comme sur internet !

C’est bon, c’est prêt ? Ahhhh, j’entends en fond sonore la musique joyeuse des fêtes de Noël. “Faudra penser à passer du Mariah hein !” Sinon le Père Noël ne passera pas.

All i good : il ne manque plus que la famille pour que la magie opère : les amis, des proches et quelques intimes. #LaGrandeFamilleCocaCola.

Joyeuses fêtes !