Qui a dit que l’informatique était uniquement réservée aux geeks ? Sûrement pas Karl Lagarfeld qui a décidé de transformer la nef du Grand Palais en DATA CENTER Chanel pour accueillir son défilé printemps-été 2017! De quoi enthousiasmer les invités en manque de connectivité.

Sur le catwalk, les tops avaient des faux-airs de gangsta avec leur casquette portée sur le côté ou en arrière, sans oublier les boucles d’oreilles XXL flashy. Mais c’est comme ça chez Chanel, on aime les accessoires, de la combinaison de colliers et de sautoirs, passant par grosses manchettes que l’on porte au dessus de ses mitaines en cuir. Un style qui respire la jeunesse et la mode urbaine.

Les couleurs sont électriques, les vestes sont courtes et les jupes en dentelle semblent aussi légères que de la lingerie. Le tweed, symbole intemporelle de la Maison, résiste aux saisons et passent les époques jusque dans le future: le défilé commence par l’entrée de deux mannequins « robots » habillées en tailleur Chanel.

Cette collection intitulée « Intimate Technologie » donne le ton sur un style toujours plus moderne qui semble destinée à la génération ultra connectée. Celle proche de Willow Smith et Lilly-Rose Depp (les dernières égéries de la Maison).