Il y a quelque temps, Facebook affiche en haut de mon fil d’actu, une photo datant de 2011 grâce à la fonction « Ce jour-là ». Dessus, on me voit assis sur des marches à Châtelet les Halles, près de la Fontaine des Innocents au côté d’une amie. Naïvement, je me rends compte que quelques années se sont écoulées depuis ce cliché. Que nous avons changé. Surtout côté style. Je remarque surtout qu’à cette époque, le mien était plutôt axé classique.

Sur la photo, je porte une chemise à carreaux bleus et blancs, assortie avec un gilet gris et par-dessus, une veste couleur nuit. En bas, un chino noir et une paire de richelieu dans les mêmes tons.

J’étais déjà passionné de mode, mais je n’osais pas trop m’approprier les tendances. En y réfléchissant, je ne sais pas si c’était la crainte de mal faire et risquer un enchaînement de Fashion Faux pas… Ou, si c’était juste parce que je n’avais pas envie de changer de style à ce moment-là (ni les finances pour d’ailleurs).

Bref, peu importe, puisqu’au final, la transition classique vers d’autres styles s’est faite de façon naturelle et imperceptible.

Je crois qu’il ne faut jamais se forcer à changer. Ce genre de changement devrait toujours découler d’une démarche personnelle, peu importe le contexte.

D’ailleurs, lorsqu’on me demande des conseils pour changer de look, je réponds que je ne suis pas styliste. Et que je ne pense pas avoir les qualifications requises pour ce type de challenge. Après, rien ne m’empêche de donner mon avis, de puiser dans mon imaginaire et mes expériences pour aiguiller.

La base selon moi, c’est le classique. L’avantage avec lui, c’est qu’il est synonyme de sobriété et gage d’élégance. Les couleurs douces et neutres apportent de la légèreté et laissent la place pour des touches de fantaisie. De plus, les matières utilisées riment souvent avec qualité, tel un pull en cachemire qu’on peut retrouver chez Peter Hahn.

Possédé dans son vestiaire des pièces classiques, comme une chemise blanche, un jean brut ou encore une ceinture en cuir De Fursac, deviennent alors une valeur sûre.

Plus tard, quand vous aurez envie de changer de tenue parce que vous êtes d’humeur plus grivoise, vous pouvez par exemple porter votre chemise blanche avec un slim bleu foncé et une paire de Stan Smith. Et n’oublions pas la veste en cuir pour un look rock et sexy.

Vous l’aurez compris, le classique est à la mode ce que la farine est à la pâtisserie : un indispensable. Indispensable puisqu’il peut se porter avec presque tout.

Et ce que j’aime dans la mode, c’est l’idée de s’amuser, mélanger les genres, les univers pour obtenir un style. Car comme je le raconte dans mon article inspiré de cette fameuse citation de Coco Chanel : La mode se démode, le style jamais.