Si le nom d’Amandine Cros ne vous dit pas encore grand chose, c’est parce qu’Amandine est l’une de ces femmes qui travaillent dans l’ombre mais qui contribuent grandement au succès d’un projet. Et c’est par une belle journée ensoleillée que je la rencontre dans les studios du Petit Journal, une émission dont la réputation n’est plus à faire, tant l’actualité y est traitée avec humour et dérision mais aussi grâce à des émissions qui sont devenues cultes telles que « Bref » ou encore « Catherine et Liliane ».

Justement, ce jour là, toute l’équipe de production était en plein tournage de Catherine et Liliane. Et dans cette histoire, Amandine c’est un peu la marraine la bonne fée, puisque c’est elle qui veille à ce que les comédiens portent des tenues qui sauront enjoliver l’écran et ravir les yeux.

Rendez-vous avec Amandine Cros.

 

Coucou Amandine !! Alors merci beaucoup de me recevoir ici et de m’accorder cette interview 🙂Parle moi un peu de toi : nom, âge. Tu viens d’où à la base et tu es à Paris depuis quand ? 

Amandine Cros donc j’ai 34ans (je viens de les avoirs) et j’habite Paris depuis à peu près 20 ans ! Et moi je viens du nord, de Dunkerque.

Donc tu es la styliste d’Alex Lutz ? Eh oui, et de Bruno Sanches ! Et entre autre, Catherine et Liliane.

Aujourd’hui je trouve que beaucoup de gens font un amalgame avec le mot styliste. J’ai presqu’envie de dire que c’est devenu un terme un peu « flou ». Comment définirais-tu ton métier ? Alors tu as raison de préciser car finalement je me sens plus costumière que styliste. En tout cas pour Catherine et Liliane parce que je crée des personnages à travers des vêtements, je raconte quelque chose à travers eux. Styliste c’est un peu différent. Styliste c’est par exemple toi, je te trouve une tenue pour une soirée qui te va et qui te correspond. Alors ce n’est pas même chose.

Costumière c’est vraiment « créer avant tout un personnage ». Donc je me définis plus comme costumière en ce qui concerne Catherine et Liliane.

Et depuis combien de temps tu es leur costumière ? Ça fait maintenant 3 ans. Depuis que ça existe en fait !

D’accord, c’est cool ça ! Et comment tu en es arrivée là ? Racontes moi ton parcours ! Alors… (Grand sourire). En fait, j’ai été comédienne pendant presque 10 ans. Et j’ai arrêté ce métier parce que ça ne me correspondait plus trop. Puis à la base, costumière c’était le premier métier que je voulais faire, mais finalement je me suis dit « tiens je préfère porter les vêtements que de les trouver ! » … Je me suis plantée !

Je suis donc revenue à cette première idée. Et comme je suis très amie avec Alex Lutz, c’est lui qui m’a permis de commencer et de mettre un pied dedans. Pour le reste, j’ai appris sur le tas : la meilleure formation qui soit d’ailleurs ! –« Oui je suis entièrement d’accord » !-

Qu’est ce que tu aimes le plus dans cet univers, dans ce métier de costumière ? Ce qui me plaît le plus c’est d’inventer, de créer des personnages avec les comédiens ! En plus comme j’ai moi même été comédienne, je sais quelle est l’importance du costume : à quel point ça aide ! C’est de participer à ce processus de création qui m’amuse ! Et puis j’adore les fringues de toute façon donc … (On se marre) c’est un vrai plaisir !

Comment ça se passe pour les vêtements que vont porter Catherine et Liliane ? Ou encore les inspirations qui vont influencer tes choix stylistiques. Il y a un thème que vous définissez avant le tournage pour axer vos choix ?  Eh bien, à la base, pour Catherine et Liliane, on a créé des personnalités. Si tu veux, par exemple Catherine elle est plus étriquée, elle est plus classe ! Et le choix du vêtement se fait aussi par rapport à la morphologie ! Alex il est plutôt mince (il porte du 38 femme). -« Ah ouais »- Oui, il est mince. Donc on lui marque la taille, tout ça.

Bruno lui il est plus trapu donc on lui fait porter des pièces avec des matières plus souples, plus fluides pour casser ses épaules ! Et puis pareil, par rapport à la personnalité de Liliane qui est un peu plus fantaisiste, on va étudier la matière, les coupes, les couleurs… tout !

Tu aimes ton métier, et ça se voit ! Mais si aujourd’hui tu avais l’occasion de changer, tu te vois faire un autre chose ? Non. Pour l’instant non !

Alors toi qui vis à Paris depuis 20 ans, tu t’y plais ? Ah oui, j’adore vivre à Paris, ça manque un peu de verdure mais j’adore ! (lol) -je suis d’accord-

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans cette ville ? Par exemple que fais-tu de ton temps libre ? Je m’occupe de mon fils, je suis maman avant tout ! –ah tu es maman– oui 🙂

Dis-moi, es-tu une de ces nanas qu’on pourrait appeler communément « webgirl » ? Euh c’est-à-dire : est-ce que je traîne beaucoup sur le web ? Oui ! Par exemple tu y passes combien de temps par jour ? Non non, je ne suis pas trop une « webgirl addict » je ne suis pas trop ordinateur et informatique ! Internet, téléphone portable ce n’est pas trop mon truc ça ! J’aime habiter à Paris mais je suis une amoureuse de la nature. Alors je préfèrerais être dehors, dans la nature qu’être sur mon portable !

Et je suppose que tu n’es pas non plus très « réseaux sociaux »… Facebook, twitter, Instagram ? Je sais que tu es sur Instagram Oui, je suis sur Instagram, mais c’est plus pour Catherine et Liliane, pour communiquer sur mon métier. Mais après, moi perso, c’est pas trop mon truc les réseaux sociaux !

Quand tu as été en plein tournage du film « le talent de mes amis » comment tu as fait pour jongler entre ta vie pro, perso et ton métier de maman ? Quel est ton secret ? C’est clair que c’est un métier qui prend énormément de temps et d’investissement, après ce n’est pas facile ! Par exemple, tu ne peux pas accepter tous les projets et les propositions qu’on te fait même s’ils sont intéressants. Et ce qui n’est pas du tout évident dans ce métier, c’est même flippant car quand tu refuses, tu te dis qu’on ne te rappellera peut-être pas derrière. Mais si tu veux avoir une vie de famille, tu dois faire des choix et comme je suis une maman, cette partie là est primordiale pour moi. Après pour le moment, tout se passe plutôt bien, donc j’espère que ça continuera ainsi. Puis après, il faut dire que Catherine et Liliane c’est l’idéale pour moi, c’est régulier mais ça ne prend pas non plus un temps fou ! Enfin, de temps en temps quand je peux placer des films, je le fais.

Dans 5 ans, tu te vois comment…  professionnellement parlant  ? J’aimerais bien être chef-costumière sur des films !

Et à propos de Catherine et Liliane (je les adore) ! Peux-tu m’en dire plus sur ces drôles de personnages, en me révélant pour chacune une qualité et un défautHaha. Alors, Liliane elle est positive. Et son défaut… « ah mais c’est dur hein ! ». On va dire que Liliane, tu vois plus ses qualités et Catherine c’est l’inverse, tu vois plutôt ses défauts (rire) ! Donc ce n’est pas facile, alors je dirais que le défaut de Liliane c’est qu’elle ouvre trop sa bouche… oui, elle parle trop !

Catherine son défaut c’est qu’elle est un peu pète-sec, et sa qualité je pense que c’est sa fidélité !

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Que dire à part que j’ai passé un délicieux moment en ta compagnie Amandine et que je suis comblé d’avoir pu assister à un tournage de Catherine et Liliane. Alex Lutz est juste brillantissime et Bruno Sanches est bourré de talent ! Une chose est sûre, désormais, je verrai l’émission qui clôt le LPJ d’un autre regard… encore plus émerveillé et captivé maintenant que je sais que rien n’est laissé au hasard. Chaque détail de chaque silhouette est pensé. Et puis c’est connu, derrière chaque grand homme (ici 2 en l’occurence), se cache une femme.