Printemps-été 2016

Chanel, un défilé toujours un peu plus attendu que les autres… Et pour cause :

L’emblématique maison aux deux C entrelacés n’en finit plus de nous surprendre à chaque saison. Un rendez-vous #PFW qui nous en met plein la vue en nous emmenant tour à tour au supermarché Chanel, à la brasserie puis la Chanel manifestation ou encore dans le cercle polaire…et hier, on embarquait à bord de Chanel Airlines en direction du printemps-été 2016.

Karl virtuose, Karl homme de son temps : toujours dans l’inattendu, le novateur, le visionnaire plein d’ironie et de bon goût.

Cara est là, on n’en attendait pas moins, le show défiant encore une fois les limites de la mise en scène (chapeau à l’équipe de production). Le vêtement en deviendrait presque secondaire, et justement, le vêtement : parlons en !

On a vu défiler dans cet aéroport du luxe (Paris-Cambon), des mannequins avec des bagages à roulettes matellassés, en robes en soie plissée, des blouses aériennes aux couleurs fraîches et galactiques.

Dans cette collection –très voyage-, le street et le sport wear prennent une place prépondérante : pull noué à la taille ou sur les épaules avec une casquette de base-ball mise à l’envers (mais toujours avec classe) et de grosses paires lunettes que l’on emporterait volontiers au ski !

L’indémodable tailleur en tweed a lui aussi été revisité : plus de poches, ni de boutons, un effet moderne sans fioriture assorti à un canotier et un sac à main dans le même tissu pour un total look. On retiendra la façon dont la jupe midi se porte : ouverte avec un pantalon slim à l’intérieur et une grosse chaine en guise de ceinture.

Séduit par le mix des styles et la scénographie, Chanel a encore une fois réussi son pari : nous éblouir !