Cela faisait longtemps que je rêvais de me rendre au Mont Saint-Michel. Ce lieu si mythique qui vous coupe le souffle rien qu’à la vue de sa silhouette qui se dessine au loin! Je le sais car je l’ai déjà croisé… il y a longtemps ! Quand j’y pense, le mot juste est « étudié » puisque cette rencontre se résume finalement aux quelques pages dédiées de mon livre d’histoire-géo, sur les bancs de la primaire (Qu’elle est loin cette époque où je me ruais devant la télé après les cours pour voir le nouvel épisode des Pokémons).

Mais je m’en rappelle encore, comme si c’était hier, tel un doux parfum de barbe à papa qu’on n’oublie jamais.

Alors le jour où j’ai su que j’allais passer quelques jours en Normandie, dans la ville de Caen, je me suis dit que c’était là une occasion à ne pas manquer. De Caen, il n’y en avait que pour 1h de route tout au plus. C’est ainsi que dimanche, j’ai passé ma journée au Mont Saint-Michel.

Une invitation au voyage, à l’émerveillement.

Dans la voiture, je gardais en tête, les images dans mon livre d’histoire-géo mais aussi celles des pubs où l’on apercevait distinctement le profil du mont. Ça donnait toujours envie, c’était une invitation au voyage, à l’émerveillement. Et quand on voit la beauté de ce site, même au lointain, on comprend vite pourquoi.

Cette petite île qui vit au rythme des marées, enchante les yeux lorsqu’on le voit trônant sur le sable tel un joyau dans son écrin. Aussi, le Mont Saint-Michel subit directement les affres du vent des océans, il vaut mieux donc s’y rendre bien couvert, limite emmitoufler.

Une fois garé à quelques kilomètres de l’abbaye, l’on monte dans une des navettes affrétées par la commune qui vous dépose au pied du mont. Vous pouvez aussi faire le choix d’y aller à pied mais croyez-moi, c’est une journée où vous allez beaucoup mais beaucoup marcher.

Dès que l’on franchit la grande porte principale, on plonge au cœur de l’univers du mont Saint-Michel.

L’aventure médiévale.

Le village du Mont Saint-Michel possède un charme unique, les édifices de pierres qui composent les maisons offrent une très belle architecture et il y a une vue incroyable sur presque tout le îlot. Il faut savoir que depuis 1979, le mont et sa commune figure dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Les nombreuses boutiques aux airs médiévaux longent les petites ruelles pour vous faire vivre une expérience du shopping d’un autre temps.

Le plus intéressant reste sans aucun doute la visite de l’Abbaye, je ne saurais décrire les nombreux trésors qui vous attendent là-haut. Chaque pièce, chaque couloir, chaque élément renferme une histoire, un souvenir, un témoignage. D’ailleurs, si vous aimez l’histoire, n’hésitez pas à prendre un guide. Ce lieu en est très riche.

Après de la visite,

On a trop marché et ça fait un moment que mon ventre a crié famine. Il est temps de se restaurer. Pourquoi pas une omelette ?

Allez goûter la légendaire omelette de la Mère Poulard. Décidemment, le nom de cette dame est intimement lié au mont et aux activités à y faire impérativement. Personnellement, je n’ai pas trouvé cette omelette si extraordinaire que ça. Mais c’était bon, c’était à essayer…

La prochaine fois, car je reviendrai !! J’aimerais essayer les ballades sur le sable, juste au pied du mont, rendu possible grâce à la marée basse. Bien entendu, je serai accompagné par un expert, car on dit ici que la marée remonte aussi vite qu’un cheval au galop et je ne voudrais pas me retrouver encercler par les eaux glacées de la Manche.

Tout ceci et bien encore, font que le Mont-Saint Michel est un lieu incontournable de la Normandie (ou de la Bretagne). Oui parce qu’il y a une terrible mésentente qui dure depuis la nuit des temps entre ces deux là… Chaque fois qu’un normand et un breton se rencontre, ils finissent par aborder ce débat ! Mais cette histoire fera l’objet d’un autre article tellement c’est particulier et fascinant !

Le Mont Saint-Michel appartient à ceux qui…

Il va sans dire que le Mont-Saint Michel attire chaque année, un peu plus de 3.000.000 millions de visiteurs, en somme, une foule considérable ! Je conseille donc d’y aller, avec des chaussures confortables, mesdames, évitez les escarpins si vous ne voulez pas avoir les pieds en sang… Aussi si vous avez ce luxe, rendez-vous là-bas un jour de la semaine ou si c’est le week-end (comme ce fut le cas pour ma part) hors période des vacances scolaires. Enfin, y aller le plus tôt possible.  Avec mes amis, nous sommes arrivés vers 10h et il y avait déjà du monde à cette heure là mais certainement pas autant que l’après-midi. En résumé, le Mont Saint-Michel appartient à ceux qui se arrivent tôt !

Bonnet Topshop
Lunettes Chanel
Montre Claire’s
Écharpe Burberry
Veste DUW (Dago Urban Wear)
Pull tricotée par ma tatie 
Sac Zara
Jean Jenyfer
Tennis Zara