Quand j’ai entendu le mot spornosexuel

pour la première fois, je me suis dit « c’est du gros n’importe quoi». C’est vrai, pour moi, le métrosexuel son prédécesseur faisait très bien l’affaire et n’avait pas besoin d’être ainsi détrôné. Même en lisant un des articles sur l’inventeur de ses mots, Mark Simpson, je n’étais toujours pas convaincu.

Mais ensuite, en regardant le petit monde qui m’entoure et au travers de différentes personnes rencontrées dans le milieu de la mode ou encore juste en regardant une pub à la Tv, j’ai réalisé que nous étions bel et bien dans l’ère de l’exhibitionnisme.

Lorsque je suis sur mon compte Facebook ou mon Instagram, il m’arrive parfois, pour ne pas dire assez souvent (surtout sur Instagram), de tomber sur des photos que je qualifierai « d’osées » tellement elles sont suggestives. Ce sont des personnes comme vous et moi à seule différence qu’elles ont une plastique de rêve. Ce superbe corps est le résultat de plusieurs heures d’entraînement à la salle, au quotidien. Il est compréhensible d’imaginer que quand on sculpte ainsi son corps, on a envie de le montrer.

Et Armani Jeans a su jouer avec cette image du glamour ultra-sexy en faisant appel à un emblème du football, Cristiano Ronaldo pour une campagne de pub.