salmaetchrs

Cette année pour Halloween.

J’avais prévu de la fêter à la maison, à ma manière.

Je ne voulais pas sortir. J’avais eu ma dose de soirées durant les Fashion Week de Paris. Tout ce que je voulais maintenant, c’était m’affaler sur mon canapé devant un bon film, une bonne bouffe bien « fat » genre pizza, Kfc ou kebab. Accompagné d’un coca bien frais. « Hum, qu’est-ce que j’adore ces moments là ! Des moments de purs bonheurs comme je les appelles. »

Rien ne s’est passé comme prévu.

Difficile d’échappé aux appels de vos amis un vendredi soir, surtout quand le mercure a affiché pas moins de 22° de la journée. « Non désolé, j’ai déjà un truc… ». Et c’est la vérité ! Pas une espèce d’excuse bidon que l’on sort de temps en temps pour être tranquille.

Ce soir d’Halloween, mon amie Salma a décidé de fêter son anniversaire. Probablement voulait-elle faire d’une pierre deux coups. Je savais que cette soirée ne serait pas juste une « soirée posée » à l’appart, c’était impossible…

La bonne nouvelle c’est qu’il y avait de la pizza au buffet, la mauvaise c’est qu’effectivement, le petit groupe avait bel et bien prévu de sortir danser un peu plus tard. Les chances pour que je les persuade de rester étaient aussi minces qu’un cure-dent. En plus, ils avaient tous préparé un déguisement.

Adjad, était l’ange des ténèbres. Tout vêtu de noir, il est arrivé à la soirée déjà déguisé : le visage marqué par des runes improbables, les lèvres aux couleurs ébènes, les cheveux coiffés au gel avec une touche de paillettes d’or et bien sur, les ailes. C’était très beau.

Le reste du groupe avait préféré de se changer après manger.

Maquillages, accessoires et costumes étaient de la partie. Ils avaient besoin d’aide pour se préparer. C’est ainsi que l’ange de la mort et moi nous nous improvisés maquilleurs.

Chacun son personnage, son style

photo Halloween1Comme le veut la tradition d’Halloween, les déguisements se veulent être terrifiants. Bien que je ne sois pas à 100% d’accord avec cette idée, mes amis eux l’étaient à 200%.

Nous avions donc eu droit à tous les styles selon leurs personnages. Il y a eut :

– Leilla en Catwoman, un être mi-femme mi-chat(te)…

– Ando, la vilaine sorcière mais sexy du 19ème arrondissement de Paris ;

– Chamia, la délicieuse pirate de Caraï… ah non de Madagascar ;

– Salma, la mariée zombie qui n’a pas fini de pleurer toutes les larmes de son corps ;

– Christophe, l’effroyable Joker, un étrange croisement entre un psychopathe névrosé et un clown assassin dont le sourire vous glace le sang.

Sans oublié notre ange de la mort. Moi je ne me suis pas vraiment pris la tête étant donné que je n’avais même pas l’intention de sortir. J’ai donc trouver un masque pour être « dans le thème de la soirée ».

Résultat des comptes.

10799533_10204768571484593_1148350004_nOn a fini la soirée sur le dancefloor vers la Place Beauvau dans le 8ème. Je me suis bien amusé en portant mon masque de chaton.

Je me suis rendu compte que les sorties entre amis étaient complètement différentes de celles du boulot. Ça peut sembler évident vu comme ça, mais quand on le vit au quotidien, le mot « sortie » ne vous emballe plus autant qu’avant.

Du coup maintenant quand mes amis me proposeront une petite sortie en boîte le week-end, je serai moins réticent.

_MG_7765