La mode ça se démode

Elle ne cesse de se réinventer, c’est d’ailleurs là qu’elle puise son énergie et sa beauté mais c’est aussi là tout « son malheur ». Je m’explique : J’ai parfois l’impression qu’à peine j’ai eu le temps d’acquérir la dernière veste à imprimée florale et de la porter, que le lendemain, celle-ci est déjà rayée de la it-list … me faisant ainsi passer pour le mec à la traîne… Mais c’est terrible !

Au fond pas vraiment. Car on peut vouer un véritable culte à l’art de s’apprêter, sans être une fashion-victim et tomber dans le travers de l’acheteur acharné et compulsif.

Le style reste

J’aime le shopping, les tendances et la nouveauté mais au delà de tout ça, c’est toujours la pièce coup de cœur que je recherche, celle qui correspond à ma personnalité.

fb6

J’aime quand un vêtement est une évidence, où je n’ai pas à me poser des questions avant de le porter et que cette pièce me procure uniquement du plaisir. C’est la où la mode s’efface pour laisser la place au style et que nos vêtements deviennent une vitrine de notre personnalité.

En mode Shopping

Alors quand je suis en mode shopping, je ne me fixe aucun objectif en passant la porte d’un magasin. Comme tout le monde, je suis influencé par les dernières tendances et pages modes des magazines, Mais en aucun cas, je n’achèterai un article parce qu’il est dans l’air du temps.

Quand bien même le pantalon, le sac, les paires de basket ou une autre acquisition récente serait considérée comme obsolète par l’impitoyable modosphère, je continuerai aisément à le porter, parfois même jusqu’à l’usure complète.

Mon coup de cœur définit mon style contrairement à un « must have » du moment.

Mon problème avec ces pièces du moment, c’est que notre idylle ne dure bien souvent qu’un certain temps. Tandis qu’avec un coup de foudre, c’est une véritable histoire d’amour.

la mode se demode

Photos by Natalie Randria, Tefy Rafalimanana
Beret United Colors of Benetton
Veste Adriano Jacometti
Sweat Dissident
Montre Greyhours